Protection incendie

L’incendie est un sinistre susceptible de faire des ravages, aussi bien au niveau humain qu’au niveau de l’entreprise. Effectivement, outre le danger pour les personnes, il y a un risque de perte de matériel et de données dont certaines entreprises ne se remettent pas.

Voici quelques informations qui vous permettront de jouer la carte de la sécurité.

La réglementation vise essentiellement la protection des personnes et se veut extrêmement précise en ce qui concerne la sécurité incendie, c’est pourquoi les mesures à prendre seront différentes selon votre lieu de travail (domicile ou bureau), l’effectif de votre entreprise ou si vous recevez du public.

 

 

 

LA REGLEMENTATION DU CODE DU TRAVAIL

 

 

Le Code du travail prend en compte l’évacuation des personnes et le désenfumage.

 

 

Si l’effectif de la société compte moins de 21 personnes, un seul dégagement de 0,80m est nécessaire. Cela peut-être une porte, un couloir, un escalier… mais il ne doit en aucun cas être obstrué par des objets, marchandises ou autres et ne doit pas mener à un cul-de-sac. (Article R 232-12-4 du Code du travail)

 

 

Le désenfumage a pour mission d’une part de réduire les risques d’intoxication des personnes et d’autre part de limiter la propagation de l’incendie.

Le Code du travail impose un dispositif de désenfumage naturel ou mécanique à tous les locaux de plus de 300 m2 en étage ou RDC, ceux de plus de 100 m2 en sous-sol, les locaux aveugles et les escaliers. (Article R 235-4-8 du Code du travail)

 

 

Par ailleurs l’entreprise doit tenir un registre incendie mis à jour régulièrement et mis à la disposition de l’inspection du travail. Il doit contenir toutes les informations concernant la prévention d’incendie, ainsi que les dates de révision du matériel et des tests d’évacuation. (Article R 232-12-21 du Code du travail)

 

 

Cependant le Code du travail ne constitue pas le seul cadre réglementaire, d’autres textes peuvent s’y ajouter, notamment si le bâtiment est classé Etablissement Recevant du Public (ERP), et ils peuvent différer selon les arrêtés préfectoraux de chaque département.

 

 

Globalement, ces textes rendent obligatoire l’utilisation des plans d’évacuation et d’intervention et celle des extincteurs.

 

 

 

LE MATERIEL INDISPENSABLE

 

 

Les plans d’évacuation

 

 

Les plans d’évacuation sont obligatoires entre autres pour les immeubles d’habitation (arrêté du 31 janvier 1986), les ERP (arrêté du 25 juin 1980) et les locaux de travail (code du travail R.232-12-20).

 

Ce sont des plans du local comportant les éléments nécessaires à l’évacuation des personnes, ils doivent être visibles, placés à proximité des issus à chaque niveau et orientés pour une bonne lecture.

 

 

Les plans d’intervention

 

 

Les plans d’intervention sont obligatoires entre autres pour les ERP (arrêté du 25 juin 1980) et les locaux de travail (code du travail R.232-12-20).

 

Ils servent à faciliter l’accès aux services extérieurs et doivent être placés à proximité des accès utilisables par les pompiers. Un plan général comportant tous les niveaux doit être placé à chacun des accès de l’établissement.

 

 

Les extincteurs

 

 

Extincteur à poudre ABC

Outre les plans d’évacuation, il est bien entendu indispensable et même obligatoire d’avoir des extincteurs, d’autant plus si vous détenez un analyseur de plomb.

 

Les locaux doivent être équipés au minimum d’un extincteur à eau pulvérisée avec de la poudre ABC, par tranche de 200m2 et par étage ; et d’un extincteur pour chaque danger localisé. Ces extincteurs doivent être conformes et porter la marque NF.

 

Par ailleurs l’état de bon fonctionnement des extincteurs doit être vérifié tous les 3 mois par l’entrepreneur et une fois par an par un organisme certifié.

 

 

 

 

 

 

CAS DES ANALYSEURS PLOMB

 

 

La détention d’un analyseur de plomb entraîne des précautions supplémentaires, l’A.S.N. (Autorité de Sûreté Nucléaire) impose de le stocker dans un coffre-fort « coupe-feu 2 heures », qui est en fait un coffre ignifuge.

 

Nous vous conseillons par ailleurs, d’avoir un extincteur spécifiquement prévu pour l’analyseur de plomb.

 

 

Extincteur 2Kg

 

 

De plus, en ce qui concerne les normes de sécurité pour le transport de l’analyseur de plomb, l’ASN requière la présence d’un extincteur à poudre de 2 kilos minimum.

Nous vous conseillons donc d’en avoir toujours un dans votre véhicule, y compris si vous vous déplacez en deux roues.

 

 

 

 

 

 

Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez consulter notre article consacré à la protection du matériel et des données.

 

Résumé :

Il ne suffit pas de s’équiper pour faire face à un incendie, encore faut-il garder le matériel en bon état de fonctionnement. Pensez à faire vérifier vos extincteurs.

Laisser un commentaire

*