Diagnostic « Etat des installations électriques des immeubles à usage d’habitation » selon Norme XP-C 16-600.

Être capable de réaliser un « état des installations électriques des immeubles à usage d’habitation » selon Norme XP-C 16-600

– les règles fondamentales destinées à assurer la sécurité des personnes contre les dangers et dommages pouvant résulter de l’utilisation normale d’une installation électrique à basse tension : protection contre les chocs électriques et les surintensités, coupure d’urgence, commande et sectionnement, choix du matériel en fonction des conditions d’environnement et de fonctionnement,

– les méthodes d’essais permettant, au moyen d’appareils de mesures  et d’essais appropriés, de s’assurer de l’efficacité de la mise en œuvre des règles fondamentales de sécurité : mesure de la valeur de la résistance de la prise de terre, mesure de la résistance de continuité des conducteurs de protection et d’équipotentialité, mesure du seuil de déclenchement des dispositifs différentiels,

– la technologie des matériels électriques constituant une installation intérieure d’électricité : fusibles, disjoncteurs, fonctions différentielles, interrupteurs, prises de courant, canalisations,

– les règles relatives à la sécurité propre de l’opérateur et des personnes tierces lors du diagnostic : connaissance et mise en œuvre des prescriptions de sécurité à respecter pour éviter les dangers dus à l’électricité dans l’exécution du diagnostic,

– les méthodes de diagnostic des installations intérieures d’électricité,

– contrôle de connaissances pour vérification des acquis.

Résumé :

Le stagiaire réalisera (au sens du projet d’arrêté de l’état de l’installation intérieure d’électricité) un ou des exercices pratiques lui permettant notamment de vérifier les : 

– câblage de deux salles techniques (une salle de bain et une cuisine), 

– dispositif de protection contre les surintensités,

– liaisons équipotentielles supplémentaires des locaux contenant une douche ou une baignoire,

– vétustés des matériels,

– matériels présentant des risques de contacts directs (fixation, état, …),

– protection mécanique des conducteurs,

– matériels inadaptés aux influences externes.

A propos du fournisseur

Publications du fournisseur

Laisser un commentaire

*