Les Européens préoccupés par la quantité et la qualité de l’eau

Près de trois quarts des Européens pensent que l’Union européenne devrait proposer des mesures supplémentaires afin de traiter les problèmes liés à l’eau en Europe.

Bien que l’on puisse observer sur ces dernières années une réelle amélioration de la qualité de l’eau potable et des eaux de baignade, l’augmentation des sécheresses et des inondations soumet les eaux européennes à une pression croissante due notamment à la pollution et au changement climatique. 

Les citoyens européens en sont conscients et demandent à l’Union européenne de réagir. Une enquête Eurobaromètre réalisée dans l’ensemble des 27 États membres de l’Union européenne, entre le 5 et le 7 mars 2012, auprès de 25 524 personnes issues de différents groupes sociaux et démographiques, met ainsi en évidence que plus de 60 % des européens estiment :

– que les problèmes liés à l’eau sont graves. La quantité et la qualité de l’eau figurent au sommet de leurs préoccupations. Les sécheresses préoccupent davantage les habitants des pays méditerranéens tandis que les inondations sont considérées par une grande majorité d’européens (79 %) comme un problème grave. La pollution chimique apparait également comme un important défi à relever ; 

– qu’ils ne sont pas suffisamment bien informés alors que la sensibilisation est le moyen le plus efficace de réduire les problèmes liés à l’eau.

Les européens sont également favorables à des amendes plus élevées infligées aux pollueurs, à une politique de tarification plus équitable ou à des incitations financières (exonérations fiscales ou subventions). Dans cette perspective, 73 % des Européens souhaiteraient que davantage de mesures soient adoptées au niveau de l’UE pour réduire les problèmes liés à l’eau.

  • Communiqué de presse de la Commission européenne, 22 mars 2012
  • Flash eurobarometer 344, attitudes of europeans towards waer, March 2012

Laisser un commentaire

*