Métier : monteur électricien

en partenariat avec :

Il réalise traditionnellement l’installation électrique d’un bâtiment par la mise en place du réseau de câbles qui distribue le courant, le raccordement des différents appareillages : tableaux électriques, dispositifs de sécurité, etc. 

monteur-électricienLe monteur-électricien commence d’abord par prendre connaissance des plans architecturaux, des schémas de câblage ; il repère sur place la disposition des lieux. Puis il travaille à l’installation proprement dite : 

  • réalisation des canalisations et des supports (traçage, percement des murs, scellements) ;
  • pose des câbles ;
  • montage de l’appareillage basse-tension : tableaux électriques, interrupteurs, prises de courant ;
  • mise en place des équipements d’éclairage, de chauffage, de climatisation ou de force motrice ;
  • raccordement des différents matériels.

En cours d’installation, il peut réaliser des opérations d’usinage mécanique (découpe, cisaillage, perçage, soudage…) qui lui permettent de construire les supports ou les armoires électriques. Lors de la mise en service, il contrôle l’installation avant la mise sous tension, effectue les essais (mesures, tests) et les réglages.

Si les aspects traditionnels de la profession subsistent (branchement au réseau EDF, câblages, pose de matériel d’éclairage ou de chauffage…), les activités du monteur-électricien s’appliquent désormais à des équipements très variés :

  • en milieu industriel, il met en place, raccorde et entretient les différents constituants d’un automatisme : moteur, convertisseur de courant, automate programmable (ordinateur industriel qui pilote les machines) ;
  • dans les logements et les bureaux, il effectue l’installation des réseaux domotiques qui assurent des fonctions de sécurité (alarme incendie, alarme anti-intrusion…) ou de gestion technique (conduite du chauffage et de la climatisation, commande automatique de l’éclairage ou de la ventilation) ;
  • il peut également participer à l’installation de systèmes de communication (téléphonie intérieure, recherche de personnes sur site…), de surveillance (circuit vidéo…) ou de signalisation (téléaffichage, distribution de l’heure).

Le monteur-électricien est donc de plus en plus détenteur d’un ensemble de compétences qui lui permettent de connecter aussi bien des équipements courants forts (moteurs, etc.) que des systèmes courants faibles porteurs d’informations (dispositifs de contrôle/commande, sécurité, alarme, communication).

Le monteur charge de maintenance ou dépanneur assure quant à lui la maintenance des circuits électriques et des différents équipements : localisation de la panne, établissement d’un diagnostic, remplacement de la pièce ou du composant défectueux, remise en état de fonctionnement. 

A propos du fournisseur

Publications du fournisseur

Laisser un commentaire

*