sécurité électrique : 600 000 dégats/an poussent au diagnostic électrique lors des locations

L’Observatoire national de la sécurité électrique (ONSE) a présenté ses dernières statistiques concernant la “non” sécurité électrique et ses conséquences humaines et financières.

Cartographie des logements français vis à vis de la sécurité électrique

  • la France compte 34 millions de logements : 56 % de logements individuels et 44 % de logements collectifs
  • près de 29 millions de logements auraient plus de 15 ans, dont 11 millions sont antérieurs à 1949
  • 600 à 800 000 logements anciens sont vendus chaque année et 1 400 000 mis à la location

Les conséquences de la sécurité électrique

L’année 2015 a compté 590 000 dégâts électriques, deux fois plus que l’année précédente. Ces sinistres sont provoqués par des dégâts subis par les équipements électriques ou électroniques du logement, du fait d’accidents électriques d’origine externe (foudre, surtension, surintensité, etc.) et/ou d’explosions ou d’incendies ayant pris naissance à l’intérieur de l’appareil (échauffement, défaillance d’un composant, défaut électrique, etc.)

Les chiffres clés à retenir :

  • 50 000 incendies qui surviennent en moyenne chaque année dans les logements serait d’origine électrique (sur les 200 000 incendie au total)
  • Les accidents et incendies d’origine électrique ont également des conséquences économiques estimées à plus d’un milliard d’euros par an
  • 3 000 personnes sont victimes chaque année d’électrisation et 60 d’électrocution. Les électrisations touchent 6 à 8 fois plus les hommes que les femmes.

Le diagnostic électrique lors des locations pour renforcer la  sécurité électrique

Tous ces chiffres vont certainement accélérer les démarches du législateur dans le cadre du diagnostic électrique lors des locations : cf notre article cliquer ici

 

A propos du fournisseur

Publications du fournisseur

Laisser un commentaire

*