Bernard Colombat (CSEEE) : « Se réinventer en préservant nos fondamentaux d’électriciens »

en partenariat avec :

ENTRETIEN AVEC
Bernard Colombat, président de la Chambre Syndicale des Entreprises d’Équipement Électrique de Paris (CSEEE) et sa région.

Quelles sont les spécificités de la région pour les électriciens ?

La région ne représente que 2% du territoire, mais 19% de la population et 30% du PIB. Le territoire compte des zones fortement tertiarisées, d’autres à forte concentration d’habitat collectif, des administrations publiques, des centres commerciaux, des aéroports et gares à très fort trafic, des infrastructures de spectacles et de sports… Les 220 entreprises adhérentes de la CSEEE représentent une force de production de 15.000 salariés qui occupe une part significative du marché en région. La moitié de nos membres étant des PME de moins de 20 salariés, ceci permet aux adhérents CSEEE d’être présents sur tous les segments de marchés privés ou publics et toutes les spécialités de nos métiers.

L’entretien-rénovation est très actif, car la pénurie de surfaces disponibles tend à rendre plus difficile l’engagement d’opérations de construction neuves à Paris et sa proche périphérie. L’industrie a également tendance à s’éloigner de la capitale, mais reste bien présente et concentrée dans des zones spécialisées par activité. La spécificité de nos entreprises est aussi leur organisation pour répondre à une activité qui devient quasi continue chez nos clients. Nos adhérents développent ainsi les services, la maintenance et les travaux durant l’exploitation.

Quelles sont les opportunités pour les électriciens ?

Les deux transitions, écologique et numérique, sont les grands axes de transformation de nos métiers et constituent de vraies opportunités d’enrichir le spectre de compétences que nous proposons à nos clients. Les transformations sont partout : l’éclairage Led, le véhicule électrique, le bâtiment connecté, la fibre optique… Sur toutes ces technologies, l’électricien est légitime et peut valoriser sa culture système du bâtiment et sa maîtrise de la sécurité. Nous avons de plus une opportunité historique avec les JO 2024 et la montée en puissance des travaux du Grand Paris. La CSEEE organise régulièrement des clubs et ateliers pour ses adhérents avec un vaste choix de thèmes (RH, prévention, gestion, formation, Domotique, raccordements, efficacité énergétique,…).Nous revenons régulièrement sur les aspects techniques et normatifs des marchés en croissance et les aspects nécessaires à l’accompagnement du client, comme le financement, la qualification, les modèles d’affaires, etc. Nous misons aussi sur la compétence des jeunes et notamment des 350 apprentis que nous formons par an au CFA Delépine au CAP, Bac Pro, BP et BTS. Le CFA Delépine étudie d’ailleurs l’ouverture d’un BTS où ces nouvelles technologies vont être valorisées.

Quels aspects de leur métier les électriciens doivent-ils développer ?

Le monde du numérique nous ouvre ses portes, mais il est bien différent du monde de l’électro mécanique traditionnelle. Il nécessite plus de configurations, diversifie les réponses possibles aux besoins de nos clients, raccourcit les cycles de vie des matériels, permet des interventions à distance, etc. En même temps, la distribution d’énergie change de modèle avec l’autoconsommation photovoltaïque, les BEPOS, les smart grid… Les électriciens doivent garder les fondamentaux de leur art sans avoir peur de se réinventer et de rompre avec des réflexes et habitudes qui ne se justifient plus aujourd’hui. Notre technicité doit rester très élevée et servir de socle pour les services qui sont le véritable enjeu du développement de nos entreprises. Garantir le bon fonctionnement, la performance et l’évolutivité, accompagner et conseiller sur les usages et le financement, sont les clés pour conquérir et fidéliser nos clients demain. Le marché potentiel étant énorme, nous ne sommes pas les seuls à vouloir le conquérir et il serait illusoire de penser qu’il revient de droit aux électriciens. L’action collective au sein de nos organisations professionnelles est indispensable pour tenir notre rang et nous insérer dans un écosystème d’intervenants qui sauront ensemble générer et partager de la valeur.

Interview réalisée dans le cadre de la Conférence des Électriciens de demain

A propos du fournisseur

Publications du fournisseur

Laisser un commentaire

*