Eclairage LED industriel : quel matériau selon les usages ?

Un indice de protection IP69 garantit l'étanchéité au lavage à haute pression de ce luminaire LED.

Les éclairages linéaires LED employés dans les milieux industriels sont mis à rude épreuve : poussière, lavage à forte pression, chocs, vibrations, variation de température, hydrocarbures… Leur protection et leur longévité dépendent du matériau utilisé pour la lentille et le corps du dispositif : l’industriel Patlite présente ses solutions spécifiquement conçues pour fonctionner dans ces environnements.

 

Que ce soit sur une chaîne d’assemblage automobile, dans une chambre réfrigérée alimentaire ou sur les escaliers mécaniques d’un centre commercial, ces systèmes sont conçus pour résister à des éléments très contraignants. Le choix du linéaire dépend des différents types d’expositions. Pour un environnement poussiéreux non exposé à des hydrocarbures, la lentille sera en polycarbonate. C’est le cas des références CWA et CLA développées par Patlite, le spécialiste des solutions lumineuses LED dédiées aux environnements de travail industriels. La première bénéficie d’un indice de protection IP65, garantissant l’imperméabilité totale du système face aux poussières et aux jets d’eau à la lance. Le modèle CLA va plus loin avec l’IP69K, qui assure une protection contre le nettoyage à haute pression, à haute température (de -40 à +60°C) et venant de plusieurs directions. Le polycarbonate offre également une bonne protection face aux chocs et aux variations de température.

 

Les IP66G et 67G face aux huiles de coupe

D’autres travaux font appel à des liquides de coupe et à des solvants pour maintenir les machines-outils aux bonnes températures, les lubrifier et les entretenir. Le polycarbonate n’assure plus une protection efficace face à ce type d’éléments. Il risque de devenir poreux ou finit par se fissurer. Pour ces environnements très difficiles, Patlite mise sur un corps aluminium et un verre trempé sur la face active de l’éclairage. En plus d’être très résistant aux projections de copeaux, ce type d’enveloppe résiste aux produits chimiques. Le verre dure des années et reste intègre. Patlite propose deux références : CWK et CLK. L’éclairage industriel série CWK bénéficie des indices de protection IP66G et IP67G ; le CLK possède en plus l’IP69K. Le fabricant commercialise également une version CLK en INOX ainsi qu’un spot de travail LED – la série CLN –, bénéficiant de protections IP69K, 66G et 67G.

 

Focalisation optique et norme EN62471-2

Pour augmenter l’intensité lumineuse et assurer une bonne visibilité aux travailleurs, ces produits sont équipés de lentilles spécifiques. Alors qu’une LED, nativement, émet sur un angle large de 120°, les loupes concentrent le flux lumineux sur les zones de travail. En règle générale, la focalisation peut induire un risque photo-biologique pour les usagers soumis à de longues expositions. Dans le système Patlite, le faisceau lumineux est éclaté grâce à la structure en nid d’abeille de la lentille, évitant la concentration en un point de l’œil. Un opérateur pourra travailler toute la journée face à la source lumineuse sans risquer d’endommager sa rétine. Les gammes mentionnées précédemment bénéficient ainsi de la norme EN62471-2, qui classifie les éclairages LED en fonction du niveau de dangerosité pour l’œil. La référence CLK, par exemple, bénéficie du niveau le plus performant (0).

A propos du fournisseur

Publications du fournisseur

Laisser un commentaire

*