Tubes LED sur luminaires fluorescents : des spécificités à l’installation

en partenariat avec :

La gamme de tubes LED Substitube de Ledvance vient remplacer les anciens tubes fluorescents.

Remplaçant moins énergivore que les tubes fluorescents, le tube LED peut aussi bien être installé sur les anciens luminaires linéaires à ballast ferromagnétique que sur les derniers luminaires à ballast électronique. S’il n’est pas nécessaire de recâbler les vieilles installations, quelques manipulations et vérifications supplémentaires s’imposent aux électriciens.

La mise à niveau de l’éclairage tertiaire représente un énorme potentiel d’activité pour les installateurs. Près de 80 % des systèmes d’éclairage des entreprises seraient composés de lampes et luminaires énergivores et obsolètes, selon le Syndicat de l’éclairage. Si bien que l’éclairage représente 30 à 40 % de la facture d’électricité de ces bâtiments quand la note pourrait être divisée par quatre en remplaçant ces systèmes par des technologies plus performantes. A cet argument de l’économie énergétique s’ajoutent les normes et réglementations, qui bannissent progressivement les produits les moins performants. Très répandus dans les bureaux et magasins, même les tubes fluorescents haut rendement semblent voués à disparaître au profit des tubes LED.

Comme changer l’intégralité des luminaires représente un coût élevé, le retrofit est très souvent privilégié par les gestionnaires : l’installation existante est conservée, seules les lampes obsolètes sont remplacées. Une solution d’autant plus prisée que les anciens luminaires à ballast ferromagnétique conservent une très longue durée de vie. Conscients de l’enjeu, les fabricants ont développé une offre de tubes LED T8 et T5 pouvant se substituer facilement aux tubes fluorescents. Mais même à luminosité, culot et diamètre égaux, quelques manipulations supplémentaires s’imposent.

Que faire du ballast ?

Prenons le cas d’un luminaire 4 x 18 W à ballast ferromagnétique. L’installateur doit retirer – en plus des quatre tubes fluo – le starter chargé de démarrer le précédent tube, et le remplacer par le starter commercialisé avec les tubes LED. Ce dernier préservera les nouveaux tubes en faisant office de fusible en cas de soucis de câblage ou de court-circuit.

 

Quant au ballast, Vincent Meppiel, technicien en solutions d’éclairage chez Ledvance, conseille de ne pas y toucher : « Aujourd’hui, comme on divise à peu près par trois le courant avec les LED, l’effet de frein du ballast n’a pas lieu. Il va consommer environ 0,5 W, ce qui est relativement négligeable. L’installateur qui déciderait de lui-même de retirer physiquement le ballast devra par ailleurs refaire certifier le luminaire car la certification d’origine ne sera plus effective ». Ne reste alors plus qu’à placer les tubes LED.

C’est encore plus rapide lorsque le starter est directement intégré à un ballast électronique. Il suffira simplement de placer le tube LED après avoir retiré le fluorescent. Il faudra toutefois s’assurer que le ballast en place est de qualité. L’installateur devra s’assurer que le ballast en place est dans la liste de compatibilité fournit par Ledvance.

Garder à l’œil le facteur de puissance

Un autre cas de figure apparaît pour des installations de plus de 50 tubes LED substitube en ferromagnétique. A partir de cette taille, l’installation doit faire l’objet d’une petite étude par rapport au schéma de câblage, aux longueurs de câble et à l’installation. L’électricien devra notamment vérifier le disjoncteur (le nombre maximal de substitube par disjoncteur est fournit sur les fiches techniques) et la courbe de déclenchement, explique Vincent Meppiel: « Sur un luminaire classique on s’arrange pour avoir un facteur de puissance de 1. Avec les tubes LED on ajoute du capacitif, ce qui fait chuter ce facteur de puissance, à puissance consommée égale. La montée du courant électrique en ligne risque alors de faire sauter les disjoncteurs ». Pour éviter ce problème, certains fabricants préconisent de retirer le condensateur de l’installation existante.

A propos du fournisseur

Publications du fournisseur

Laisser un commentaire

*