Un bon DPE fait augmenter le prix de vente du bien immobilier

dpe-prix-immobilier

Pour deux biens immobiliers similaires au même prix, les acheteurs vont privilégier celui qui proposera les meilleurs résultats au diagnostic de performance énergétique. À autres critères équivalents un logement plus performant énergétiquement fera la différence. Peut-on mesurer l’impact qu’ont les étiquettes énergétiques issues des résultats du DPE sur le prix de vente d’un appartement ou d’une maison ?

D’après cette première étude sur le sujet, il peut y avoir des écarts très conséquents entre un logement très bien classé et un logement énergivore (parfois plus de 30 % du prix). Comme quoi il ne faut pas négliger les résultats des diagnostics immobiliers. Découvrez de quel type de logements se compose le parc immobilier en France et les impacts sur le prix de vente des écarts de performances par rapport à la moyenne en fonction de différents secteurs géographiques.

Qu’est-ce que le diagnostic performance énergétique d’un bien immobilier ?

Vous retrouverez les informations complètes dans notre présentation du diagnostic de performance énergétique, couramment appelé “le DPE”. Il s’agit de différents contrôles et calculs effectués sur une maison ou un appartement qui permettent d’attribuer une note globale en fonction de la consommation d’énergie nécessaire à ce logement pour fonctionner pour un usage normal.

Ainsi, on détermine combien consomme une habitation et cela permet de comparer deux biens sur ces critères de performance énergétique. Cette note se décline ensuite dans un barème allant de la lettre “A” pour les logements les plus performants à la lettre “G” pour les plus énergivores. Un code couleur est attribué à chacune de ces lettres. Cela permet de savoir en un coup d’œil si le bien immobilier est performant ou non grâce à cette étiquette énergétique.

Il y a en réalité deux notes différentes. La première concerne “l’énergie” et la seconde “le climat”. Cette dernière mesure le taux d’émission de gaz à effet de serre. Ces deux notes sont corrélées.

Depuis 2011, l’affichage du DPE est obligatoire dans les annonces immobilières de vente comme de location. Cela permet à l’acquéreur ou au locataire potentiel d’avoir une idée de la consommation énergétique d’un logement et de le comparer plus facilement avec les autres biens qu’il peut acheter ou louer pour le même prix ou loyer.

Quelle est la répartition des logements français sur ces critères énergétiques ?

Les notaires et la Caisse des dépôts et consignations ont créé l’association DINAMIC pour Développement de l’Information Notariale et de l’Analyse du Marché Immobilier et de la Conjoncture. Cette association a fourni une première étude sur l’impact des étiquettes énergétiques des DPE sur le prix de vente d’un logement en fonction de différents secteurs géographiques français.

Tout d’abord, cette étude permet de dresser une carte qui montre, pour chaque zone géographique déterminée, la part de chacune des notes des résultats du diagnostic de performance énergétique (A, B, C, D, E, F et G) dans les ventes de ces dernières années :

repartition-etiquette-dpe-en-france

Lire la suite sur immobilier-danger.com

A propos du fournisseur

Publications du fournisseur

Laisser un commentaire

*