VMC : traiter et maitriser l’étanchéité à l’air du bâti

 

Préserver l’environnement en réduisant la consommation d’énergie des bâtiments devient un objectif majeur pour la profession. Aujourd’hui il ne s’agit plus uniquement de confort et de qualité de l’air intérieur, mais aussi de performances et d’exigences en matière de règlementation. Dans ces conditions, traiter et maitriser l’étanchéité à l’air du bâti devient la base. Pourquoi et comment le réaliser ?

 

Solutions post diagnostic immobilier

Avec le renforcement de l’isolation des bâtiments, qui se traduit par une diminution des déperditions de l’enveloppe, le pourcentage relatif dû au renouvellement d’air augmente. La part des déperditions liée à l’air devient prépondérante : 31% dans le cas d’une VMC SF hygroréglable et 27% pour les fuites. Dans ces bâtiments performants, les postes de consommations liées à la ventilation (13%) et à l’ECS (49%) deviennent des axes de progrès forts.

 

POURQUOI TRAITER L’ETANCHEITE A L’AIR DU BATI ?

 

Pour atteindre les performances

 

Dans les bâtiments performants, il apparaît aujourd’hui que les défauts d’étanchéité sont un poste à maîtriser pour répondre aux objectifs annoncés.

 

En RT 2012, la mesure d’étanchéité est systématique en logement et incitée en Tertiaire !

 

 

Pour garantir une meilleure QAI

 

Une bonne étanchéité à l’air du bâtiment améliore le fonctionnement de la VMC, puisqu’elle évite que les fuites d’air ne court-circuitent le balayage d’air dans la maison.

Le renouvellement de l’air est ainsi maîtrisé, garantissant une bonne qualité de l’air intérieur, et évitant de chauffer plus d’air que nécessaire.

Dans le cas d’une VMC double-flux avec échangeur de chaleur, elle garantit des rendements élevés, qui peuvent chuter en cas de défauts d’étanchéité à l’air.

 

 

Pour apporter plus de confort

 

Une étanchéité à l’air maitrisée est une garantie de confort thermique (suppression de la sensation de courant d’air, rapidité à chauffer la maison, …) et acoustique pour les occupants.

Elle évite certaines pathologies liées à la condensation : l’hiver les défauts d’étanchéité font un appel d’air chaud et humide qui se transforme en condensation au contact de la paroi froide, accentuant localement la dégradation du bâti.

 

 

COMMENT MAITRISER L’ETANCHEITE A L’AIR DU BATI ?

 

Installer des systèmes efficaces et validés par Avis Technique

 

Les fabricants proposent des systèmes complets permettant d’atteindre de bonnes performances d’étanchéité à l’air : membranes associées à des adhésifs et mastics, revêtements techniques à projeter sur les murs…

 

 

Réaliser des mesures d’étanchéité aux étapes importantes de votre chantier

 

Solutions post diagnostic immobilier

Pour mieux maitriser le mode d’installation et corriger les défauts éventuels en cours de chantier, vous pouvez réaliser des mesures intermédiaires.

 

Pour cela il existe un appareil de mesure : le perméascope.

 

Cet appareil est reconnu officiellement pour la mesure en fin de chantier qui doit être réalisée par un opérateur agréé par le MEEDDM, selon une méthode d’essais normalisée européenne EN NF 13829.

Il peut aussi être utilisé pour valider les étapes importantes du chantier.

A propos du fournisseur

Publications du fournisseur

Laisser un commentaire

*