Etanchéité à l’air : du BBC à la RT2012, sommes-nous prêts ?

 

Alors que la Réglementation Thermique 2012 généralise la démarche BBC à partir du 1er janvier 2013, et que son efficacité sur la performance de la perméabilité à l’air des bâtiments construits est aujourd’hui démontrée, y aura-t-il suffisamment de mesureurs certifiés pour répondre aux besoins ?

 

label BBC RT2012 rénovation énergétique

Un label BBC efficace

 

D’après une étude Effinergie-Observatoire BBC, l’étanchéité à l’air des bâtiments est nettement améliorée par la mise en œuvre du label BBC : en comparant les résultats obtenus sur un ensemble de 2461 maisons individuelles certifiées avec ceux obtenus sur 1792 maisons individuelles, on obtient un gain de performance de 41% en moyenne pour le BBC (0,40 m3/h.m² sous 4 Pa contre 0,68 m3/h.m² sous 4 Pa).

De même, pour les bâtiments collectifs certifiés BBC le gain est de 34% par rapport à la moyenne des bâtiments collectifs testés (0,54 m3/h.m² sous 4 Pa contre 0,86 m3/h.m² sous 4 Pa).

Les choix faits dans le cadre d’une démarche BBC, ainsi que la nécessité d’atteindre un niveau de performance bien défini permettent donc bien d’obtenir des résultats concrets.

De plus, en analysant la perméabilité des maisons certifiées BBC en 2011 et 2012, on observe que la tendance est à une progression rapide des performances obtenues pour un même référentiel : le gain est en effet de +15% en moyenne sur les maisons certifiées en 2012 par rapport à 2011.

Nous pouvons donc en déduire qu’avec la généralisation des contraintes relatives au label BBC dans le cadre de la mise en application de la RT2012 au 1er janvier 2013, la perméabilité à l’air des nouveaux bâtiments connaîtra une nette amélioration globale, de nature à faciliter l’atteinte des objectifs de réduction de la consommation d’énergie.

 

test infiltrométrie BBC rénovation énergétique

Des mesureurs certifiés peu nombreux dans certaines régions

 

 

Néanmoins, la généralisation du test d’étanchéité à l’air sur les bâtiments avant livraison nécessitera un nombre de mesureurs certifiés conséquent : ce sont en effet les seuls à être habilités à le réaliser. Seront-ils suffisamment nombreux lorsque les besoins exploseront ?

D’après le recensement réalisé par Qualibat en mai 2012, la présence des mesureurs certifiés apparait comme inégale : alors que la Bretagne, les pays de la Loire, la région Rhônes-Alpes et dans une moindre mesure la région parisienne sont plutôt bien pourvues, le sud-est, le centre, le nord et le nord-est possèdent très peu de mesureurs.

 

Qu’en sera-t’il à partir de 2013 ?

 

 

Pour savoir si cela est problématique, il est nécessaire de confronter ces effectifs aux nombres de demandes de certifications BBC déposées dans chacune des régions pour les deux prochaines années.

Le déficit apparaît alors clairement dans des régions comme le Nord-Pas de Calais, le Midi-Pyrénées ou le Languedoc-Roussillon, où les maîtres d’œuvre risquent de devoir faire appel à des mesureurs de régions éloignées (ce qui augmenterait sans doute leurs coûts de déplacement), ou à des mesureurs peu expérimentés. Ils pourraient également dans le pire des cas devoir faire face à des délais importants dans l’obtention de leur rapport d’étanchéité.

Certes, Qualibat, organisme qualificateur à la perméabilité à l’air, prévoit qu’en novembre 2012 le nombre d’entreprises qualifiées aura doublé par rapport à novembre 2011 (501 contre 249).

Certes, les mesureurs certifiés sont de plus en plus efficaces, car ils acquièrent de l’expérience et disposent aujourd’hui de moyens tels que des outils logiciels automatisant la prise de mesures sur le terrain, et accompagnant la rédaction du rapport.

Toutefois, l’adéquation entre l’offre et la demande devra rapidement se construire pour éviter des contretemps tel que des retards dans la mise en place des tests d’étanchéité et la fourniture des rapports, ou des analyses post-tests trop superficielles.

 

Pour en savoir plus :

http://www.effinergie.org/images/BaseDoc/1167/Etude%20sur%20la%20perm%C3%A9abilit%C3%A9.pdf

http://www.observatoirebbc.org/site/ObservatoireBBC/BilanCertification

Résumé :

Alors que la Réglementation Thermique 2012 généralise la démarche BBC à partir du 1er janvier 2013, et que celle-ci démontre son efficacité sur la performance de la perméabilité à l’air des bâtiments construits, certaines régions risquent de manquer de mesureurs certifiés si leur présence sur le territoire ne s’homogénéise pas.

A propos du fournisseur

Publications du fournisseur

Laisser un commentaire

*