Les assurances du diagnostiqueur immobilier

Contre les risques que comportent tous les métiers, il faut s’assurer. Personnel, auto, exploitation, biens… chaque personne ou élément de votre entreprise peut bénéficier d’un contrat spécifique.

Pour vous aider à vous concentrer sur votre coeur de métier, pensez à souscrire aux assurances nécessaires pour la gestion de l’ensemble des risques de votre entreprise.

LA RESPONSABILITE

AssurancesEn terme de responsabilité, il s’agit de se couvrir afin de faire face à toutes les situations susceptibles d’engager la responsabilité de l’entreprise et votre responsabilité civile personnelle.

 

 

L’évolution des cadres juridiques, notamment dans l’immobilier, incite aujourd’hui à la mise en cause de la responsabilité civile des entreprises et de leurs dirigeants. Face à ces nouveaux défis, il est indispensable de mettre en place des politiques de gestion et de maîtrise des risques afin de :

  • Protéger les résultats d’exploitation et l’image de marque de l’entreprise en cas de risques majeurs.
  • Trouver des solutions adaptées en cas de mises en cause des dirigeants et mandataires sociaux
  • Anticiper sur l’évolution des risques et concevoir des solutions alternatives à l’assurance

UN METIER REGLEMENTE

De plus, les diagnostiqueurs immobiliers ont l’obligation de souscrire une assurance pour la responsabilité civile professionnelle (art. L.271-6 du CCH). Comme tout professionnel du bâtiment, la responsabilité est étendue : des propres actes effectués dans le cadre de l’activité professionnelle à ceux des employés, des machines… Les risques dans le domaine immobilier, notamment du diagnostic, sont larges : amiante, termites, plomb, mesure… toute erreur peut provoquer des préjudices physiques ou économiques conséquents.

En réponse à ces risques, la RCP permet à la victime d’un préjudice d’obtenir réparation. L’article R-271-2 du CCH stipule d’ailleurs que le montant de la garantie ne peut être inférieur à 300 000 euros par sinistre et 500 000 euros par année d’assurance.

ASSURANCE INDIVIDUELLE

Vous pouvez aussi assurer à vos collaborateurs une protection sociale, une prévoyance et les frais de santé, une retraite complémentaire, une assurance individuelle accident…

Par exemple, une protection élargie contre les aléas de la vie professionnelle et privée qui associe une couverture d’assurance décès et invalidité avec une assistance très complète permet de faciliter la réorganisation de la vie de l’assuré en cas d’accident. Elle permet par exemple d’obtenir le remboursement des frais médicaux, le versement d’indemnités…

ASSURANCE EXPLOITATION

Vos biens et votre exploitation peuvent aussi être couvert pour les dommages directs causés à vos biens immobiliers, y compris les pertes d’exploitations.

Ainsi, pensez à la couverture de l’exposition aux événements naturels, au recours à la sous-traitance, aux risques de pertes financières…

Le matériel, essentiel dans le fonctionnement de l’entreprise, peut être aussi assuré sous plusieurs formes, par exemple: dommages causés et conséquences, bris de machine, risques informatiques, contamination accidentelle…

Résumé :

Dans tous les cas, pensez à vous informer auprès d’un assureur spécialisé pour couvrir l’ensemble de vos risques. Il vous conseillera sur les démarches à suivre, notamment sur la politique salariale et managériale avec les exigences législatives, dans un cadre fiscal avantageux.

Pensez à faire évaluer vos engagements et dispositifs actuels, à définir une stratégie d’optimisation de ces engagements et à renforcer la fiabilité de vos offres par une sélection rigoureuse de la gestion du risque.

A propos du fournisseur

Publications du fournisseur

Laisser un commentaire

*