« La protection électrique offre une véritable valeur ajoutée commerciale aux électriciens » – Infosec

ENTRETIEN AVEC
Jean-Marc Buisson, directeur commercial chez Infosec, et Dominique Garnier, directeur technique. Spécialisée dans la sécurité électrique – onduleurs et parasurtenseurs -, cette entreprise créée à Nantes il y a plus de 25 ans s’est implantée dans une centaine de pays.

Comment se porte le marché de la protection électrique ?

J.-M. B. L’installation d’onduleurs va immanquablement se développer avec la généralisation de produits électriques de plus en en complexes. Dans le cadre de la domotique et de la maison connectée, les électriciens ont tout intérêt à proposer ce type d’équipements à leurs clients afin de leur assurer la protection de leurs données et la continuité de service grâce à une autonomie supplémentaire fournie à leurs équipements. La protection électrique offre aux professionnels une véritable valeur ajoutée en termes de business et peut aider à conclure une vente. Par ailleurs, limiter le risque de pannes ou d’interruptions de service réduit d’autant la nécessité d’interventions sur site par les électriciens. Le marché se porte également très bien du côté du tertiaire, dans les bureaux mais aussi les Data Centers.

La tendance du cloud computing est-elle susceptible de limiter ce marché ?

J.-M. B. Le développement du « cloud » n’est pas un frein à notre marché car les données doivent toujours être stockées quelque part. Ce sont alors des onduleurs plus puissants qui sont installés, au sein des data centers. Pour l’instant toutefois, le marché des moyennes puissances n’est pas en déclin. Au contraire, il se porte très bien. Les gammes Line Interactive et On Line Performace, dédiées aux ordinateurs des particuliers et aux installations des TPE, sont en nette croissance. Certains de ces produits sont rackables et souvent intégrés avec des packs de batteries externes.

Quelles sont les particularités des produits Infosec ?

G. Nous avons simplifié le raccordement au niveau du bornier et la mise en service des produits de plus de 5 kVA. La notice suffit à l’électricien pour installer et mettre en route un onduleur triphasé jusqu’à 30 kVA, sans avoir besoin d’utiliser des logiciels spécifiques ou des mots de passe. Au delà nous pouvons assister l’installateur par téléphone ou proposer une prestation de mise en service. Infosec propose par ailleurs des contrats de maintenance aux électriciens, en complément des extensions de garantie (jusqu’à cinq ans) sur nos produits.

Quelle est la dernière innovation en date ?

G. Tout récemment, nous avons développé un onduleur modulaire. Il s’agit d’un onduleur « à la carte » de 60 kVA à 300 kVA équipé de modules de 20 kVA ou 30 kVA chacun, extractibles à chaud. Si l’un des modules est en maintenance ou défaut, la charge à protéger se répartit instantanément sur les autres modules : c’est le principe de la « redondance ». De plus, le client ou son électricien peuvent remplacer ou ajouter un module sans interrompre l’alimentation électrique. Il n’est pas nécessaire qu’un technicien Infosec intervienne. L’électricien reste ainsi l’interlocuteur privilégié auprès de son client. Cette solution modulaire réduit aussi fortement le temps de réparation et permet de réaliser des augmentations de puissance en fonction du besoin.

 

Interview réalisée dans le cadre de la Conférence des Électriciens de demain

Laisser un commentaire

*