Éclairage public : opérations sur-mesure pour 1 500 têtes de mâts LED à Le Teich

en partenariat avec :

La commune du Teich, en Gironde, a fait appel au spécialiste de l’éclairage public Luxener pour mettre aux normes la quasi-totalité de ses têtes de mâts et projecteurs. Une approche sur mesure qui a permis de limiter les coûts en conservant les mâts existants.

L’éclairage public du Teich a bien amorcé sa mue vers le tout LED. Près de 1 500 points lumineux ont débuté leur transition vers cette technologie encore peu employée par les municipalités. Pour ce chantier, la mairie a fait appel à l’expertise de Luxener. Le spécialiste des équipements d’éclairage public a su répondre à la principale problématique : conserver les mâts et crosses existants, quand leur état le permettait. Une requête qui a nécessité de revoir tout le câblage, en passant pas une remise aux normes. « Il n’y avait pas de fusibles et les câbles n’étaient pas isolés comme maintenant lorsque ces mâts ont été installés », précise le maire adjoint de la commune, Jean-Claude Bergadieu. Quant au choix de la température de couleur, la mairie s’est tournée vers du blanc froid. « Nous avions au départ du 6 500K, mais avec du 4 500K nous pouvions avoir le même rendement de lumière grâce aux LED », ajoute Jean-Claude Bergadieu.

Actuellement, 1 300 tubes fluo-compacts et 40 projecteurs de bâtiments publics ont été remplacés par des LED mais la transition n’est pas totalement terminée. La prochaine étape concerne les mâts de grande hauteur (400 et 250 Watts fluo-compacts) utilisés aux abords des deux routes départementales qui traversent Le Teich.

Une facture divisée par trois

Si le prix des LED est bien plus élevé que celui des tubes fluo-compacts, les bénéfices sont loin d’être négligeables et permettent un retour sur investissement en moins de sept ans selon le maire adjoint de la commune, Jean-Claude Bergadieu : « Nous consommons sept fois moins qu’avant et notre facture d’éclairage publique a quasiment été divisée par trois. Nous avions d’abord essayé les LED sur un quartier où nous payions 20 000 euros par an d’éclairage public. La facture était tombée à près de 6 000 euros. En passant d’un éclairage de 100 W à 30 W, nous faisons des économies terribles ». A ces économies s’ajoutent également la réduction des frais d’entretien. Un nettoyage annuel suffit et les LED durent très longtemps. Avec l’ancienne installation, la commune intervenait deux fois par mois. « Plusieurs communes sont venus voir ce que nous avions fait. Eux aussi se sont mis ou vont se mettre aux LED maintenant », témoigne le maire adjoint, qui souhaite équiper toute la municipalité d’éclairages LED avant la fin de son mandat, en 2020.

 

Demandez le catalogue LED par gamme

 

A propos du fournisseur

Publications du fournisseur

Laisser un commentaire

*