La ventilation en copropriété

Une grande majorité des copropriétés n’ont pas de système de ventilation permettant d’avoir un renouvellement d’air correct. A la suite de nombreuses mesures, il s’avère que le taux d’humidité, le CO2, et les composés organiques volatils (benzène, formaldéhyde…) des logements est souvent au-dessus de la zone de confort. Ce constat est source de pathologies plus ou moins graves pour le bâtiment et pour les occupants.

La ventilation est directement liée à l’isolation du bâti. En effet, lors d’une rénovation globale de qualité les défauts d’étanchéité à l’air sont stoppés. Il convient alors de mettre en œuvre une stratégie de ventilation globale de la copropriété. Il est à noter que le changement des menuiseries d’une copropriété entraine une meilleure étanchéité à l’air du bâti. Il est donc indispensable de mettre en place un système de ventilation efficace lorsque les menuiseries sont changées.

Exemples de ventilation

Il y a de nombreuses manières de ventiler des logements. Deux manières semblent se dégager du lot en copropriété, il s’agit de la ventilation naturelle assistée et la ventilation mécanique double flux.

La ventilation naturelle assistée

Elle est souvent mise en œuvre car de nombreuses copropriétés disposent de conduit SHUNT pour l’aération des cages d’escalier, des cuisines et salles de bains. Le but étant de mettre en place ici des entrées d’air dans les pièces principales (bureau, chambre, séjour, salon) et d’utiliser les extractions existantes SHUNT dans les pièces humides (cuisine, salle de bain, WC, salle d’eau).

L’avantage de ce système est qu’il permet de ventiler correctement les logements en utilisant principalement le tirage thermique et la force du vent. En effet, l’extraction de l’air se fait principalement avec un extracteur statique qui crée une dépression du conduit SHUNT et aspire l’air des logements. En cas de faible courant d’air, une ventilation basse consommation fait l’appoint pour que les logements soient ventilés correctement.

La ventilation mécanique double flux collective ou individuelle

Ce système est pertinent dans le cas d’une rénovation globale uniquement.

La ventilation double flux permet de récupérer une grande partie (>80%) de l’énergie de l’air sortant pour préchauffer l’arrivée d’air des logements. Les avantages de ce système est de consommer moins d’énergie, de filtrer l’air entrant, et d’augmenter le confort thermique. Toutefois ce système a plusieurs inconvénients, il faut changer les filtres régulièrement et créer un réseau de soufflage d’air et un réseau d’extraction, parfois difficile en rénovation.

Laisser un commentaire

*