Dans quels cas faut-il définir une stratégie d’échantillonnage ?

Dans quels cas définir une stratégie d’échantillonnage ? Quel accompagnement pour les maîtres d’ouvrage ? Réponses avec Frédéric Lancien, responsable technique chez CITAE.

Retranscription

Dans quels cas faut-il définir une stratégie d’échantillonnage ?

La stratégie d’échantillonnage est établie par le diagnostiqueur en fonction du périmètre et du programme des travaux qui lui sera fourni par le maître d’ouvrage. Il va faire d’abord une pré-visite où il va établir les zones présentants des similitudes d’ouvrage (ZPSO). Il va par la suite procéder au sondage pour s’assurer que ces ZPSO sont bien conformes. Les prélèvements sont envoyés pour analyse aux laboratoires.

Quelle plus-value apporte CITAE pour les maîtres d’ouvrage ?

CITAE apporte en premier lieu ses compétences, puisque l’on a des professionnels qui sont certifiés amiante avec mention et qui font donc leur travail dans les règles de l’art. On est en train d’homogénéiser toutes nos pratiques pour que tout le monde travaille de la même façon. Et nous mettons tout en oeuvre pour que le maître d’ouvrage puisse se baser sur les rapports que l’on va lui fournir.