Maquette numérique : au-delà de la cartographie de l’amiante

en partenariat avec :

Grâce à la maquette numérique et au BIM, AC Environnement permet aux maîtres d’ouvrage de gérer la cartographie amiante et autres polluants de leurs bâtiments. Un usage qui peut s’étendre l’exploitation-maintenance. Entretien avec Maud Tinland, BIM Manager chez AC Environnement.

Les diagnostics obligatoires, notamment amiante, sont une porte d’entrée pour mettre en place une maquette numérique. Est-elle aussi demandée en dehors de ce cadre ?

Chez AC Environnement, nous avons de plus en plus de clients qui souhaitent réaliser des maquettes numériques de leurs patrimoine pour les partager aux architectes dans le cadre d’un projet de réhabilitation.

D’autres gestionnaires de bâtiments commandent des maquettes numériques pour exploiter les informations qui concernent la sécurité de leurs bâtiments, tels que la position des extincteurs, RIA, BAES… leur bon état de fonctionnement, ainsi que leur conformité réglementaire. AC Environnement répond favorablement à ces demandes en complément de nos métiers historiques en proposant de réaliser la numérisation (scan 3D, drone), la modélisation et l’intégration de données dans les maquettes numériques.

Nous avons aussi des clients qui possèdent déjà une maquette numérique dans le cadre d’une conception neuve, exempte donc d’amiante ou de plomb, mais qui ne parviennent pas à capitaliser l’investissement de départ par cette maquette pour l’exploitation-maintenance. C’est un service qu’AC Environnement est également en mesure de proposer via la plateforme de gestion et de maintenance CN BIM : le maître d’œuvre, l’exploitant du bâtiment peut visualiser, modifier et agréger ces données aisément sans aucune compétence technique BIM. Il est et reste propriétaire de l’intégralité des informations (information 3D, données techniques…).

CN BIM offre aussi la possibilité d’accéder à cette base de données et de visualiser les informations souhaitées, tant au travers de la vue 3D que de plans ou de tableurs. Nos clients peuvent alors implémenter tout type de documents ainsi que des informations directement sur la plateforme, ou par le biais d’export/import ODBC ou avec des API en lien avec leurs logiciels métiers.

CN BIM centralise les nombreux documents qu’un maître d’ouvrage doit avoir en possession pour son projet au sein d’une GED, pour Gestion Électronique des Documents. Notre plateforme peut même être qualifiée de GED 4.0 car elle ajoute la dimension temps : par exemple, les données constructeurs sur la durée de vie des équipements, ou les alertes qui remontent en temps réel auprès du bailleur de la part de la société chargée de l’entretien de leurs équipements techniques.

Quelle orientation prend le BIM concernant l’exploitation-maintenance des bâtiments ?

L’idéal, dans l’exploitation-maintenance, serait de créer un carnet de santé numérique du bâtiment. C’est-à-dire un outil suivant le bâtiment tout au long de son cycle de vie. La maquette numérique est d’ores et déjà utilisée pour réaliser des études structurelles ou thermiques qui permettent de construire un plan d’action visant l’amélioration de la performance énergétique du bâtiment. Ce carnet numérique aide à la mise en place d’un plan pluriannuel de travaux permettant à l’exploitant d’anticiper les budgets liés à la maintenance, au remplacement de tous ces équipements.

Enfin, la plateforme CN BIM est un IHM ( Interface Homme Machine), compatible avec des IOT (objets connectés : thermostat, sonde de chaleurs, sonde QAI, équipement de sécurité…) permettant la centralisation des remontées d’information en temps réel.

A propos du fournisseur

Publications du fournisseur