Remplacement de menuiseries : déroulé d’un chantier en SS4

en partenariat avec :

Fabricant de fenêtres PVC et aluminium, Les Zelles est confronté à la problématique amiante lors du remplacement de menuiseries existantes. Pour assurer à ses clients un service avec un interlocuteur unique tout en respectant la réglementation, l’entreprise a formé ses équipes à l’intervention en sous-section 4. Le point sur les particularités de ces chantiers avec Gilbert Casanova, directeur Agence Les Zelles.

Comment préparer un chantier de rénovation des menuiseries extérieures ?

Comme pour tout projet de rénovation, la réalisation en amont d’un Dossier Technique Amiante (DTA) est obligatoire. Ce dernier peut être exhaustif – le diagnostic portera dans ce cas sur l’ensemble des menuiseries -, ou réalisé par sondage, sur un échantillon représentatif d’ouvrants. Ce document nous permet de définir le type d’intervention, en fonction de la présence ou non d’éléments amiantés, et d’estimer le risque. Il permet ainsi de qualifier l’opération en sous-section 3 (SS3) ou sous-section 4 (SS4).

Quelle est la distinction entre la SS3 et la SS4 ?

Concernant les menuiseries, la réglementation est assez claire : la SS3 s’applique lorsque les travaux nécessitent un retrait systématique des châssis existants ; la SS4 concerne quant à elle les interventions ponctuelles, dans le cadre par exemple de l’entretien d’un bâtiment. Si dans le cadre de la SS3 nous faisons appel à une entreprise partenaire, en co-traitance ou en sous-traitance, nos conducteurs de travaux et installateurs sont formés pour intervenir directement en SS4.

Comment se déroule un chantier en SS4 ?

Lors d’un remplacement ponctuel de menuiseries en SS4, nous commençons par établir un mode opératoire. Il s’agit du scénario qui décrit la méthodologie visant à intervenir sans risque. Il définit le périmètre des travaux, estime leur dangerosité et décrit la méthodologie d’intervention de bout en bout (de la préparation des équipements de protection à l’évacuation des déchets) et les moyens qui seront mis en œuvre. Dans le cadre d’appels d’offres, il nous arrive souvent d’organiser au préalable de la remise du document une réunion avec la Carsat et l’inspection du travail afin d’assurer la validation de ce mode opératoire.

Une fois le mode opératoire établi, nous délimitons la zone de travail et procédons aux travaux. Conformément à la réglementation, nos opérateurs sont intégralement protégés par l’intermédiaire de masques à ventilation assistée, de combinaisons, de sur-bottes et de gants. Au cours de l’opération, des mesures d’empoussièrement sur opérateur par prélèvement d’air peuvent être réalisées en complément afin de valider notre méthodologie.

Au préalable de la restitution du chantier, nous effectuons une mesure réglementaire validant notre process. Les menuiseries sont ensuite évacuées par une filière spécialisée vers une déchetterie consacrée à l’élimination des déchets amiante. Nous remettons alors au maître d’ouvrage le bordereau de suivi des déchets amiante (BSDA).

A propos du fournisseur

Publications du fournisseur