J’achète du solaire !

Poser des panneaux solaires sur sa toiture pour s’alimenter en électricité « autonome » ?   

Rénovation énergétique énergie solaire

Partant du principe d’un KWH vendu par EDF pour sa consommation de tous les jours vaut en moyenne 15 centimes et que celle-ci peut vous l’acheter entre 31,4 et 58 centimes par KWH si vous lui revendez après avoir réalisé votre installation de panneaux solaires.

 

Les tarifs 2011 sont exprimés dans le site : http://www.energies-nouvelles.net/guide-tarifs-photovoltaique-20.html

 

Le calcul est vite fait:

Générer de l’électricité pour alimenter sa maison ou sa copropriété n’a pas beaucoup d’intérêt…

 

 

Il vaut mieux revendre à EDF son électricité produite…

 

Il vaut mieux en effet installer des panneaux solaires et revendre l’électricité à EDF qui est tenue de l’acheter pendant 20 ans. 

Et on continuera à acheter de l’électricité pour sa consommation personnelle!

Par contre on peut donc se doter du solaire pour revendre l’électricité à EDF.

 

 

Investir ses économies dans le solaire : pas si mal!

 

 Si l’on a la « fibre financière environnementale » on peut aussi décider d’investir dans le solaire autrement que dans son propre bien immobilier.

On bénéficiera ainsi d’un investissement éco responsable ou encore d’un éco investissement. 

 

Deux possibilités sont offertes pour investir dans le solaire : 

 

  • réaliser sa ferme solaire 

 

Si l’on a une surface de toiture de maison ou un hangar qui ont une surface d’au moins 120 m2 on peut traiter avec une entreprise spécialisée dans le solaire qui s’occupera de tout. 

Elle réalisera les travaux, s’occupera du contrat avec EDF et percevra les revenus d’EDF sur 20 ans. 

Ces sociétés associent en réalité des investisseurs privés qui ne verront probablement jamais la toiture mais qui recevront tout ou partie des versements d’EDF car la société spécialisée aura conclu avec celle-ci le contrat pour leur propre compte. 

Quant aux propriétaires de la toiture ou du hangar il ne connaîtra que la société spécialisée qui lui versera un loyer qui peut varier de 1 à 6 € le m2 pendant 20 ans. 

Le propriétaire de la toiture ou du hangar ne s’occupera de rien et son investissement est ainsi garanti et indexé. 

Beaucoup d’agriculteurs transforment ainsi leurs bâtiments agricoles ou leurs terrains pour mettre des panneaux photovoltaïques même au sol. 

Ils auront ainsi créé des fermes solaires. 

Il va sans dire qu’elles sont surtout localisées dans le Sud de la France où la rentabilité est meilleure. 

Le marché est vaste car l’on estime qu’actuellement les panneaux solaires représentent la consommation d’électricité de 125.000 habitants (source : Association Européenne de l’Industrie Photovoltaïque). 

Aucune aide fiscale, aucun crédit d’impôt, aucun éco prêt ne sont utilisables pour ce système. 

 

 

  • Acheter des « packages solaires »  

 

On peut également investir dans le solaire sans savoir exactement sur quel panneau photovoltaïque portera l’investissement. 

En effet des sociétés spécialisées proposent un package « clés en mains » c’est-à-dire qu’elles prennent tout en charge :

les démarches, la construction des panneaux dont elles s’occupent dans la France entière essentiellement dans le Sud et le contrat de vente de l’électricité est souscrit directement entre vous-mêmes et l’EDF pour 20 ans. 

Le rendement moyen est de 8% par an. 

La fiscalité est soumise au régime des bénéfices industriels et commerciaux si bien qu’on pourra amortir 100% du prix d’acquisition de l’installation. 

Les intérêts d’emprunt et tous les frais divers liés à l’exploitation sont déductibles. 

On peut même récupérer la TVA sur l’acquisition des panneaux solaires photovoltaïques. 

Le montage financier se rapproche de celui des statuts de loueurs en meublés non professionnels. 

Si le montage est bien fait les revenus générés par la location sont exonérés d’impôt car il existe un mécanisme fiscal dit du déféré d’amortissement:

Lorsque la part du capital emprunté devient plus importante dans les remboursements les amortissements non déduits des années passées sont imputés sur les revenus locatifs.

Bingo ! 

 

 

Payer son ISF par le solaire 

 

Il existe des sociétés spécialisées qui permettent de faire payer l’ISF non au Trésor Public mais à une entreprise solaire. 

Cette entreprise construit des fermes solaires et traite avec EDF. 

Comme tout produit en Loi » TEPA » la défiscalisation est de 75% de l’investissement avec un plafond de 50.000 €.  

C’est une niche fiscale qui favorise la production d’énergie renouvelable et l’on peut ainsi dire qu’en payant son ISF on fait du bien à la planète !

Autre bingo!

Laisser un commentaire

*