Diagnostics et BIM : trois logiciels au service de l’exploitation des bâtiments

en partenariat avec :

Fort de son historique dans le domaine du numérique, AC Environnement a tout naturellement développé ses propres outils numériques. Entretien croisé avec Jérôme Bonnet, directeur du Développement BIM, et Julien Piechowski, Directeur de la région Ile-de-France Normandie.

AC Environnement a développé ses propres outils numériques. Quels sont-ils ?

La suite logicielle Atlante offre toutes les fonctionnalités dont nous avons besoin depuis la commande jusqu’à la livraison du rapport, en passant par la saisie terrain. Le développement de cet outil terrain s’est basé sur un constat simple : tout doit partir du plan et doit pouvoir être localisé dessus simplement par le technicien. Atlante est aussi interfacé avec d’autres systèmes d’informations tiers ou propriétaires, comme nos laboratoires ou notre plateforme WebXpert qui permet à nos clients de consulter les rapports de leur patrimoine, gérer des alertes et nous passer des commandes.

Nous nous sommes engagés depuis peu dans le redéveloppement de nos outils terrain, convaincus que le BIM et ses fonctionnalités natives apporteront un plus indéniablement stratégique en rendant notre donnée technique interopérable avec nos autres projets de développement numériques que sont CN BIM et CN PLAN, déjà plus matures.

Avec CN-BIM, vous accompagnez également les maîtres d’ouvrage dans l’exploitation de leurs bâtiments. Quels sont ses fonctionnalités ?

Aujourd’hui, nos clients nous réclament des diagnostics amiante ou autres pour répondre en premier lieu à une contrainte réglementaire. Nous leur fournissons une donnée technique complète et unique, mais qui ne sera jamais totalement exploitée. Nous avons donc souhaité apporter une valeur ajoutée à cette donnée réglementaire. C’est la genèse de CN BIM.

Notre solution CN BIM est ouverte à nos clients. Elle nous permet de capitaliser sur la donnée réglementaire, en apportant du conseil et du service. Parce que la maquette numérique apporte bien plus de lisibilité et de fonctionnalités à nos repérages qu’un rapport classique avec un accès facile et intuitif à une multitude de données complexes. Les données existent déjà dans nos rapports, nous n’en créons pas de nouvelles. Le BIM permet simplement de les réorganiser et d’aider nos clients dans leur prise de décision pour gérer et entretenir leur patrimoine bâti. En apportant de la donnée qualifiée et en favorisant son accès, nous permettons aux bailleurs et gestionnaires de patrimoines d’anticiper leurs dépenses.

Chez AC Environnement, le BIM est un axe de diversification de notre activité, complémentaire à nos diagnostics. Pour des bailleurs et propriétaires qui ne disposent souvent d’aucun patrimoine graphique, nous avons donc développé une prestation pour capturer l’existant. Nous travaillons sur un format international IFC et les clients qui utilisent une maquette numérique créée par nos soins ne sont pas pieds et mains liés avec AC Environnement. Notre ambition est de créer un standard que n’importe quel diagnostiqueur puisse à l’avenir alimenter et enrichir à partir de son smartphone et de sa tablette.

CN BIM s’appuie sur les maquettes numériques BIM et agrège toutes les informations indispensables pour une gestion clairvoyante des bâtiments. Une plateforme accessible en ligne, collaborative de façon sécurisée avec toutes les parties prenantes : copropriétaires, conseil syndical, gestionnaires, maîtrise d’œuvre, entreprises, artisans.

Les métrés, automatisés depuis la maquette, sont fiables et partagés. Les données sont classées, à jour, requêtables et exportables pour être partagées. Les informations techniques sont capitalisées et à portée de clic.

De nouveaux outils numériques vont-ils s’ajouter à la liste ?

Depuis maintenant un an, AC Environnement développe CN Plan, un logiciel de dessin sur tablette au format IFC, afin d’alimenter CN Diag et ainsi couvrir la totalité de nos métiers en exploitant la puissance de la méthodologie BIM.

Nous exploitons les méthodes de travail et technologies « BIM » pour rendre intelligibles les données techniques, économiques et environnementales du bâtiment, collectées notamment lors de diagnostics réglementaires par ses opérateurs. L’accès à la donnée est alors adapté, ordonné et normalisé, dans une maquette numérique interopérable.

A propos du fournisseur

Publications du fournisseur