Interviews | Vidéos | Quiz

Gaz vert en copropriété : une solution propre et vertueuse pour tous

Remplaçant idéal du chauffage fioul en copropriété, le gaz se verdit avec sa version renouvelable issue des unités de méthanisation. Les projets se multiplient et la part du gaz vert pourrait, selon GRDF, atteindre 30 % en 2030.

Qu’est-ce-que le gaz vert ?

Le gaz vert ou biogaz est une énergie obtenue par la décomposition de déchets organiques d’origines ménagère, agricole, agroalimentaire ou industrielle. C’est la base d’une énergie 100% renouvelable qui peut être injectée dans le réseau de gaz pour chauffer les logements, obtenir de l’eau chaude, cuisiner et même rouler !

Une fabrication simple

Les déchets sont collectés, triés, préparés puis introduits dans un méthaniseur, où ils sont maintenus à une température de 37° environ. Brassés régulièrement, ces substrats se transforment en gaz par le processus de fermentation. Une fois épuré, le biogaz prend le nom de biométhane. Il peut alors être injecté dans le réseau de distribution de gaz après odorisation. Quant au digestat, produit résidu de la méthanisation, il retourne à la terre comme engrais naturel. Un cycle vertueux et local.

Une énergie d’avenir

Au 1er février 2021, 218 sites de méthanisation injectaient du biométhane sur les réseaux de gaz en France pour une capacité de 3920 GWh. Cette énergie locale permet de chauffer l’équivalent d’environ 800 000 logements environ. GRDF estime que la part des gaz verts pourraient atteindre 30% en 2030 et même 100% en 2050.

Les consommateurs peuvent opter pour le biométhane auprès du fournisseur de gaz de leur choix. La fourniture de gaz vert sera certifiée via le mécanisme des Garanties d’Origine : un bon moyen d’agir pour la planète.

Tous les Articles du Mag