Interviews | Vidéos | Quiz

IRVE en copropriété : simplicité et économies avec la colonne horizontale

Leader sur le marché du matériel de distribution électrique, Michaud équipe les colonnes montantes de plus d’un tiers des copropriétés françaises. Fort de son expérience dans l’habitat collectif, le fabricant propose avec Park’Elec une solution de colonne horizontale dédiée à la recharge de véhicules électriques. Didier Bagnon, directeur commercial, présente les atouts du dispositif.

Quel est le principe de Park’Elec ?

Park’Elec est une colonne horizontale particulièrement bien adaptée aux besoins des immeubles d’habitation. Il s’agit d’une extension du réseau public de distribution à l’intérieur du parking, de la même manière que la colonne verticale alimente en électricité les logements dans l’immeuble. Chaque place de parking est ainsi traitée comme un mini logement, avec son compteur dédié.

Park’Elec est l’une des premières réponses aux exigences techniques compilées par la filière à travers le Guide de préconisation Bâtiments neufs du Ministère de la Transition écologique (juin 2018), le Guide IRVE d’Enedis, ou encore le Recueil pratique IRVE (version 2018), édité par le SERCE, Enedis, la FFIE, le GIMELEC et l’IGNES.

La colonne horizontale répond à la même logique que la colonne verticale, mais elle fait appel à des savoir-faire plus étendus : s’ajoutent ainsi des connecteurs de dérivation, dérivés de connecteurs de lignes aériennes pour lesquels Michaud possède une longue expérience ; en bout de câble, le besoin d’isoler nécessite d’installer des extrémités rétractables à froid ; quant au compteur individuel, ce dernier doit être placé dans une armoire pour en protéger l’accès.

Didier Bagnon, directeur commercial – MICHAUD

L’infrastructure proposée par Michaud est compatible avec toutes les bornes de recharge du marché et peut aussi bien être installée en intérieur qu’en extérieur, avec un système de totem, ou en aérien sur un mur. Elle répond ainsi à tous les cas de figure rencontrés dans les logements collectifs.

Quels sont ses avantages pour le syndic et les copropriétaires ?

Pour commencer, Park’Elec est aujourd’hui la solution la plus adaptée à l’explosion du véhicule électrique qui se profile pour les années à venir. Les copropriétés avaient jusqu’à présent des besoins éparses en raccordement, avec seulement un ou deux copropriétaires par immeuble usant de leur droit à la prise. Selon les projections, 30 à 40 % des véhicules seront électriques ou hybrides rechargeables à horizon 2030. Les copropriétés doivent donc se projeter dans ce cadre et réfléchir à la manière d’alimenter l’intégralité de leur parking.

La colonne horizontale est la solution la plus simple, puisqu’il suffit de brancher les nouvelles bornes sur le câble principal circulant dans l’ensemble de parking, également appelé « CABLE BUS ». Ce câble est dès l’origine dimensionné pour recevoir à terme la totalité des places de parking.

Deuxième argument, chaque copropriétaire dispose de son propre compteur. Ce dernier est donc libre de choisir son fournisseur d’électricité et ne paie que sa consommation exacte. Au-delà de l’investissement de départ pour l’installation du CABLE BUS, pris à 40 % en charge par Enedis, le seul coût récurrent sera la consommation électrique. Il suffira de trois ou quatre ans pour rentabiliser l’investissement de départ.

Enfin, le syndic est totalement dispensé d’engager la copropriété dans un contrat de prestataire de service, la relève du comptage et la facturation à l’usager étant entièrement gérées par Enedis via les compteurs Linky.

A qui s’adresser pour réaliser l’installation ?

Les copropriétés peuvent s’adresser à Enedis ou directement à nous. Michaud est en mesure de les mettre en relation avec des installateurs compétents, accoutumés à nos solutions et susceptibles de les accompagner sur tout le projet, notamment pour la rédaction du dossier de demande de subvention Advenir.

Tous les Articles du Mag