Travaux et mesures sanitaires : des réflexions pour partager les surcoûts

en partenariat avec :

La reprise des chantiers s’accompagne de nouvelles pratiques d’ordre sanitaire pour protéger tous les intervenants. Irene Demoute, directrice commerciale de Socateb, et Éric Thouvenot, responsable du service étanchéité, offrent leurs témoignages sur les pratiques de l’entreprise.

Comment se déroule la reprise des chantiers ?

Pendant les deux mois de confinement, quasiment toute l’entreprise a été mise en chômage partiel. Depuis, le 11 mai, tous les collaborateurs sont de retour.

Suite à notre arrêt d’activité, nous travaillons sur 2 axes principaux : les méthodes et les moyens à mettre en place sur les chantiers afin d’assurer la sécurité des salariés et des intervenants ainsi que la sensibilisation de ces derniers aux gestes barrières et attitudes à adopter. Ainsi, nos services administratifs et travaux encadrés par nos référents qualité (ISO 9001, 14001 et OHSAS 18001), ont mis en œuvre la réactualisation des documents et des installations en lien avec les directives du gouvernement et des organismes tels que l’OPPBTP afin de s’assurer que tous les moyens sont réunis pour une reprise en sécurité.

Les premières réunions de chantier ont été réalisées par vidéo-conférence avec les différents acteurs (maîtres d’œuvre, maîtres d’ouvrage et conseils syndicaux), et depuis quelques semaines les réunions ont lieu sur le chantier en respectant les gestes barrières et la distanciation sociale

Concernant les opérations sur les chantiers, nos équipes ont reçu une formation sensibilisation s’appuyant sur les recommandations du guide de l’OPPBTP et les fiches conseils métiers du Ministère du travail. Les retours d’expérience complètent aussi régulièrement ces pratiques.

Pouvez-vous nous donner des exemples d’adaptation suite à la période COVID 19 ?

En premier lieu, chaque compagnon reçoit un kit Covid 19 (masques, lingettes désinfectantes, 2 housses de rangement des vêtements (travail et civil), lunettes, gants, combinaisons etc.

Concernant les bases vie de chantier, comme il n’est pas possible de doubler la quantité sur chaque chantier (pour de multiples raisons : place attribuée, disponibilité…) les effectifs sont divisés par 2 (ou plus) en fonction de la capacité d’accueil de chacune d’entre elles pour organiser les tâches en horaires décalés afin de respecter la distanciation sociale de 1 mètre.

Pour les réfectoires, par exemple, le référent COVID-19 organise et planifie l’entretien régulier de cet espace. Il s’agit de réaliser le nettoyage des sols, poignées de portes, interrupteurs, tables, chaises…

Sur certains chantiers avec co-activité, nous avons installé des lave-mains à commande à pied, sans contact manuel, et chaque matériel de chantier est assigné à une seule personne.

Toutes ces mesures nécessitent donc de revoir l’organisation des équipes, qui arrivent désormais à des horaires décalés et des rotations sont également prévues pour la pause déjeuner.

Comme sur nos chantiers, dans nos locaux, nous avons formé un référent Covid « Bureau » et mis en place des mesures barrières à partir du guide de préconisation du ministère de la Santé. Nous avons également réaménagé les espaces afin de permettre la distanciation, même si nous avions déjà l’avantage de disposer de bureaux individuels.

Quel est le surcoût lié à ces mesures ?

Il est encore tôt pour avoir des chiffres exacts toutefois le surcoût pour les entreprises de travaux est estimé entre 15 et 20 %. Le partage de ces surcoûts est une véritable question, que se posent actuellement les entreprises et la fédération du Bâtiment.

Jacques Chanut, le président de la FFB, a ainsi récemment proposé à l’Etat d’abaisser le taux de TVA du secteur de 10 % à 5,5 %, voire à 5 % pour la rénovation. Cette solution permettrait de maintenir le prix des prestations pour la maîtrise d’ouvrage.

Des incitations fiscales à la rénovation énergétique permettraient également de maintenir le chiffre d’affaires. Elles pourraient notamment prendre la forme d’un crédit d’impôt pour les travaux de rénovation thermique.

A propos du fournisseur

Publications du fournisseur