Du fioul au gaz naturel : les étapes du raccordement en copropriété

en partenariat avec :

Plus de la moitié des projets de raccordement des copropriétés au gaz naturel est réalisée en Ile-de-France, où GRDF a mis en place une structure dédiée. Le point sur l’accompagnement du distributeur et les étapes du raccordement avec Jérôme Bracque, chef des ventes Copropriété chez GRDF.

De quelle manière GRDF accompagne les copropriétés en Ile-de-France ?

Il reste environ 180 000 logements alimentés au fioul en Ile-de-France, dont 45 000 à Paris. Cela représente près de 4 200 copropriétés. Notre rôle chez GRDF consiste à proposer à ces dernières une alternative qui soit à la fois plus économique, moins polluante et sécurisée sur le plan industriel.

Le territoire d’Ile-de-France dispose d’un suivi tout particulier chez GRDF, avec une équipe dédiée aux copropriétés. Nous convertissons ainsi en énergie plus de 250 copropriétés par an. La région disposant d’un maillage très dense de son réseau gaz, il s’agit dans la quasi-totalité des cas de raccordements en limite d’immeuble. Lorsque le réseau est plus éloigné, notre bureau d’études réalise des études d’extension et de renforcement de réseau, ainsi que l’étude économique et de faisabilité.

Pour guider au mieux les copropriétés, GRDF met à disposition des comparateurs énergétiques : à partir du moment où les copropriétés nous fournissent les consommations d’une autre énergie, nous sommes en capacité de leur donner l’équivalence avec le gaz. Nos fiches de référence, qui portent sur une année de consommation, offrent aussi un comparatif, plus détaillé, par rapport à l’ancien mode de chauffage. L’outil EffiCopro permet par ailleurs d’estimer les économies de charges de chauffage en chaufferie collective.

Nous accompagnons également tous les acteurs du projet, du montage du dossier jusqu’à la mise en service, en passant par les phases de planification, les travaux, la commande de matériel et les demandes d’autorisation d’ouverture de voirie.

Quelles sont les étapes du raccordement au gaz d’une copropriété ?

Le raccordement s’effectue en quatre étapes. Dans un premier temps, notre équipe étudie le projet au travers des informations fournies par la copropriété. GRDF valide alors les grands principes d’alimentation et transmet une offre de raccordement comprenant notamment le coût, l’emplacement du point de livraison, le descriptif des travaux et les délais. La copropriété dispose alors de six mois pour accepter l’offre.

Une fois l’offre acceptée, l’interlocuteur technique GRDF entre en jeu pour organiser le projet. Il établit un planning prévisionnel et lance une étude détaillée, les démarches administratives et la commande du matériel nécessaire. Il assure également la coordination des différentes interventions avec le maître d’oeuvre.

La troisième étape est celle de la réalisation de l’installation intérieure de la chaufferie par le professionnel choisi par la copropriété, et de la pose des équipements techniques de comptage gaz par GRDF.

Enfin, après réalisation des travaux, la mise en service de l’installation parachève le raccordement au gaz naturel de l’immeuble. Celle-ci est demandée directement par le fournisseur de gaz sélectionné par la copropriété. Le certificat de conformité, fourni par l’installateur à la fin des travaux, est un document essentiel à remettre au technicien GRDF pour finaliser la mise en service.

Quels sont les délais de raccordement ?

Il faut avoir à l’esprit que le raccordement nécessite un certain nombre d’étapes et de préparation, ces opérations ne peuvent être réalisées en quelques jours, il faut compter au minimum 12 semaines après signature du contrat de raccordement, sans prise en compte des 2 mois de rétractation dont bénéficie la copropriété après acceptation du devis. Les projets doivent donc réellement être anticipés par les copropriétés et cela augmente de ce fait tout l’intérêt de l’accompagnement des équipes GRDF.

A propos du fournisseur

Publications du fournisseur