Le e-learning débarque dans la formation amiante SS4

en partenariat avec :

Romain Finiels, responsable formation externe chez AC Environnement, présente la formation amiante sous-section 4 (SS4) à destination des opérateurs de chantier, encadrants techniques et encadrants de chantier.

Pouvez-vous nous rappeler le contexte réglementaire autour de la qualification SS4 ?

Depuis 2012, la réglementation impose à tous les professionnels du bâtiment exposés ou susceptibles d’être exposés à l’amiante d’effectuer une formation initiale sur le sujet. Cette formation porte donc sur la prévention du risque amiante en SS4 et s’adresse aux opérateurs de chantier, encadrants techniques et encadrants de chantier. Les premiers doivent suivre deux jours de formation, tandis que les encadrants suivent un programme de cinq jours.

Quel est le contenu de la formation SS4 proposée par AC Environnement ?

On retrouve au centre de la formation l’aspect réglementaire et les conséquences pénales, la notion de risque, ainsi que les niveaux d’empoussièrement, les valeurs limites d’exposition professionnelle (VLEP) et les équipements de protection.

À l’issue des deux journées, les opérateurs de chantier connaissent le risque amiante, savent comment appliquer scrupuleusement la réglementation face au risque amiante et sont à même d’appliquer les mesures de prévention qu’ils ont expérimenté lors des travaux pratiques.

Au cours de leur session de cinq jours, les encadrants techniques apprennent par ailleurs à concevoir, organiser et piloter la démarche de prévention via notamment la rédaction des modes opératoires, tandis que les encadrants de chantier sont formés à les mettre en oeuvre, ainsi qu’à transmettre aux opérateurs l’ensemble des informations participant à la démarche de prévention. Une version condensée de ces trois programmes est également organisée pour les intervenants qui cumulent les trois fonctions.

Pour les travaux pratiques, AC Environnement propose une plateforme pédagogique mobile pouvant accueillir entre six et dix personnes, mais que nous limitons dans le contexte pandémique actuel à cinq afin de garantir la distanciation sociale. Les stagiaires peuvent notamment y apprendre comment percer un mur, utiliser un aspirateur Très Haute Efficacité (THE), entrer dans une zone confinée et utiliser le matériel dédié aux trois niveaux d’empoussièrement.

La crise du Covid-19 a t-elle eu un impact sur le déroulé des formations ?

Oui, de manière plutôt positive. Les nouvelles restrictions et précautions destinées à l’endiguement du virus ont bouleversé la manière de se former. Si bien que, depuis le mois de septembre, nous avons obtenu l’aval de la DGT pour proposer des formations de quatre jours en e-learning pour les encadrants. L’organisation de la cinquième journée dédiée aux travaux pratiques demeure toutefois en présentiel.

Cette grande nouveauté permet aux stagiaires de se former à leur rythme et à l’heure qu’ils le souhaitent, via notre plateforme numérique ouverte 24H/24, 7J/7. Ils peuvent également accéder à tout moment à la documentation, à leurs relevés de connexion et à leurs scores de QCM. La formation e-learning va fondamentalement changer les choses, en offrant un gain de confort aux entreprises et en réduisant les coûts liés à l’hébergement, aux déplacements ou encore à la restauration.

La prochaine étape sera sans doute la réalité virtuelle et la vidéo 360, que l’on a commencé à expérimenter pour nos formations destinées aux diagnostiqueurs immobiliers. Des technologies immersives et à fort potentiel pédagogique, qui conforteront la place du e-learning dans la formation professionnelle.

Vous souhaitez poser vos questions ? >>>

A propos du fournisseur

Publications du fournisseur