Créateur de conférences éco-responsables

Fibre optique en copropriété : vers le tout-IP et l’immeuble 110 % connecté


Partage


Newsletter

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter pour suivre nos actualités (conférences, interviews événements…)

,

La multiplication des objets connectés au sein des logements, les nouveaux services dans les copropriétés, l’arrêt du réseau téléphonique commuté (RTC) et le développement du télétravail : toutes ces tendances transforment les infrastructures de télécommunication dans les immeubles, tandis que la fibre optique devient l’artère du bâtiment 110 % connecté. Éclairage avec Didier Cazes, directeur des affaires publiques chez Orange.

A quoi ressemble l’immeuble 110 % connecté ?

L’idée derrière la notion d’immeuble 110 % connecté, c’est par abus de langage de pouvoir garantir que l’ensemble des usages – personnels et collectifs – puissent être connectés aux passerelles qui assurent leur fonctionnement. Il s’agit d’usages classiques (VDI) au sein du logement, tels qu’Internet, la télévision, la téléphonie, ainsi que de nouveaux usages en développement, comme le pilotage d’objets connectés. Mais c’est aussi, dans le collectif, tous les services dits “généraux” ou autrement identifiés GTB (Gestion Technique du Bâtiment), qui permettent par exemple que l’ascenseur soit surveillé et qui recueillent les données des capteurs de chauffage ou d’autres technologies “machine to machine”.

« Le tout-IP est une solution aux problèmes propres des logements ou des bureaux »

Didier CAZES

Responsable relation externe fibre
Orange

Ces usages sont en train de migrer vers le tout-IP, branchés sur une box internet ou un équivalent, tel un CPE (Customer Premises Equipement), et reliés au réseau par la fibre. Le tout-IP est une solution aux problèmes propres des logements ou des bureaux, tout en répondant aux besoins de pilotage des services. S’agissant de services essentiels, ils nécessitent un très haut débit, apporté par la fibre.

Quelle est l’installation type d’un immeuble dit 110 % connecté ?

L’installation type d’un immeuble 110 % connecté au FttH (Fibre optique jusqu’au domicile) comprend en premier lieu, dans chacun des logements ou locaux professionnels, une installation optimisée (tableau de communication, câblage Ethernet en étoile…) et, pour les parties communes, la création d’une zone intelligente qui va récupérer tous les services liés à l’immeuble (GTB) ou autour de l’immeuble (vidéo surveillance, accès, Smart City, etc…). Cette zone existe depuis longtemps dans le tertiaire, où elle est administrée par un DSI (directeur des systèmes d’information). Mais dans le résidentiel, elle reste à créer.

« l’intégrateur électricien, via un contrat de maintenance, reste la personne idéale à ce poste »

Aussi, on ne peut pas imaginer qu’une box soit en libre accès dans les parties communes, où chacun (ascensoriste, chauffagiste, électricien…) pourrait se brancher sans suivre un protocole spécifique. Un gestionnaire doit être désigné pour administrer cette zone intelligente et faire l’interface entre les différents métiers qui interviennent dans la copropriété (Opérateur d’Immeuble et/ou d’Infrastructure, opérateur commercial, syndic, propriétaire, opérateur de services). À mon sens, hors la présence d’un gardien permanent, l’intégrateur électricien, via un contrat de maintenance, reste la personne idéale à ce poste. C’est à lui que reviendra d’installer le coffret d’accueil des équipements actifs tel que la box, batteries de secours, etc..) pour gérer tous les services et veiller à ce que tout fonctionne 24h/24, 7j/7. Il sera au carrefour des relations entre les fournisseurs d’accès internet, les propriétaires et les différents fournisseurs de services.

Quel accompagnement proposez-vous ?

Orange a mis en place un guichet Fibre Immeuble (en appelant au 0800 38 38 84), qui permet de déclarer des dégradations d’installation du réseau ou de demander de l’aide pour le raccordement à la fibre optique, si l’immeuble n’est toujours pas raccordé au FttH. Pour trouver un opérateur d’infrastructure local en charge de rendre raccordable l’immeuble, le site cartefibre.arcep.fr constitue une ressource très complète.

Nous avons également participé à la rédaction de guides à destination des intégrateurs électriciens afin de leur livrer l’état de l’art et les accompagner dans l’installation et la gestion technique des installations FttH. Ces guides ont été rédigés avec tous les acteurs du secteur : les opérateurs, le Consuel, les acteurs de l’immobilier, les institutionnels et les intégrateurs/installateurs, etc..

Enfin, Objectif Fibre – dont Orange est membre fondateur – a lancé début 2022 l’application mobile “FttH Mode d’emploi”. Elle reprend l’essentiel des guides des bonnes pratiques, dans un format léger et interactif, et a été conçue pour coller aux réalités du terrain. L’idée est d’apporter aux équipes de déploiement un outil opérationnel, facile d’accès, réactif et ergonomique, mais également accessible à tout moment, même sans accès au réseau mobile (en savoir +).

Prochaines conférences Grand Circuit