Installation de bornes de recharge (IRVE) : un marché pour les installateurs électriciens

Parmi les marchés porteurs qui attendent les installateurs électriciens, celui de l’installation des infrastructures de recharge pour véhicules électriques (IRVE) est l’un des plus prometteurs. Le secteur s’est rapidement organisé ces dernières années et les principaux freins à son développement se lèvent les uns après les autres. Sur le plan technique, l’intéropérabilité des technologies de recharge et de paiement progresse, notamment avec l’aide du décret IRVE du 12 janvier 2017* qui définit des règles sur les standards de prises et précise les spécifications relatives à l’itinérance de la recharge.

Marché porteur pour les électriciens, l'installation de bornes de recharge de véhicule électrique (IRVE) se développe et le secteur s'organise. Qualification et formations sont désormais obligatoires.

Encouragé par les politiques publiques, le déploiement des bornes de recharge est également soutenu par la croissance rapide des ventes de véhicules électriques, que ce soit à destination des particuliers, des collectivités ou des entreprises. Le cap des 200 000 immatriculations de voitures rechargeables a ainsi été dépassé en 2019, avec cette année près de 43 000 nouveaux véhicules 100 % électriques (+38 %) placés sur les routes (Source : AVERE France). Le développement des bornes de recharge allant de paire avec celui des véhicules électriques, le nombre de points de charge publics atteint les 30 000 en juillet 2020 (Source : GIREVE et AVERE). Une augmentation de 12,7 % par rapport à juillet 2019, malgré la crise du Covid. Le parc de points de charge à domicile et sur lieu de travail était quant à lui estimé à 212 000 unités au deuxième trimestre 2020 (Source AVERE).

la qualification IRVE est obligatoire pour les interventions sur bornes de plus de 3,7 kVA

Le marché étant là, la profession s’organise pour répondre à la demande croissante. Pour se préparer, les installateurs électriciens peuvent d’ores et déjà se former auprès des organismes spécialisés. Des formations d’autant plus indispensables que la qualification IRVE – pour laquelle une formation est exigée – est rendue obligatoire depuis le 14 juillet 2017 pour les installateurs intervenant sur bornes de recharge de plus de 3,7 kVA.

La montée en compétence des professionnels est ainsi primordiale pour les installateurs qui souhaitent se lancer dans l’aventure de l’installation IRVE.

* Note : Le Décret n° 2017-26 du 12 janvier 2017 relatif aux infrastructures de recharge pour véhicules électriques transpose la directive européenne du 22 octobre 2014 sur le déploiement d’une infrastructure pour carburants alternatifs.

COMPÉTENCES DES INSTALLATEURS

Article 22 du décret n° 2017-26 du 12 janvier 2017
Les points de recharge pour véhicules électriques sont installés par un professionnel habilité conformément à l’article R. 4544-9 du code du travail. A l’exclusion des dispositifs d’une puissance inférieure ou égale à 3,7 kW installés dans un bâtiment d’habitation privée ou dans une dépendance d’un bâtiment d’habitation privée ou dont la fonction principale n’est pas de recharger des véhicules électriques et qui ne sont pas accessibles au public, les infrastructures de recharge sont installées par des professionnels habilités conformément à l’article R. 4544-9 du code du travail titulaires d’une qualification pour l’installation desdites infrastructures de recharge délivrée par un organisme de qualification accrédité. Cette qualification s’appuie sur un module de formation agréé par l’organisme de qualification accrédité.

La qualification IRVE

Les électriciens qui souhaitent intervenir sur des infrastructures de recharge de véhicules électriques supérieurs à 3,7 kVA doivent désormais obtenir au préalable la Qualification IRVE (décret du 12/01/2017). Deux organismes sont accrédités pour remettre le certificat : l’Afnor et Qualifelec.

Les formations IRVE

Depuis le 14 janvier 2018, les formations IRVE doivent elles aussi être agréées par Qualifelec ou Afnor. Trois niveaux de formation entrent dans le cadre du décret IRVE n°2017-26 :

  • un niveau de base, pour installer des points de recharge basiques mais non communicants (installations en maisons individuelles, pour un particulier) ;
  • un niveau spécialiste, pour installer des points de recharge communicants (publiques ou privées, pour commerces, collectivités, copropriétés…) ;
  • un niveau expert, pour installer des points de recharge rapides et en courant continu.

GLOSSAIRE DE L’ÉLECTROMOBILITÉ

  • « Infrastructure de recharge » ou « IRVE » : l’ensemble des matériels, tels que circuits d’alimentation électrique, bornes de recharge ou points de recharge, coffrets de pilotage et de gestion, et des dispositifs permettant notamment la transmission de données, la supervision, le contrôle et le paiement, qui sont nécessaires à la recharge.
  • « Station de recharge » : une borne associée à des emplacements de stationnement ou un ensemble de bornes associées à des emplacements de stationnement, alimentée par un même point de livraison du réseau public de distribution d’électricité ou par une même installation locale de production ou de stockage d’énergie et exploitée par un seul opérateur ou groupement d’opérateurs.
  • « borne de recharge » : un appareil fixe raccordé à un point d’alimentation électrique, comprenant un ou plusieurs points de recharge et pouvant intégrer notamment des dispositifs de communication, de comptage, de contrôle ou de paiement.
  • « point de recharge » : une interface associée à un emplacement de stationnement qui permet de recharger un seul véhicule électrique à la fois ou une interface associée à un emplacement de stationnement qui permet d’échanger la batterie d’un véhicule électrique à la fois.
  • « charge intelligente » : une charge de véhicule électrique contrôlée par une communication afin de répondre aux besoins des utilisateurs en optimisant les contraintes et les coûts des réseaux et de la production d’énergie au regard des limitations du système et de la fiabilité de l’alimentation électrique.
  • « point de recharge normale » : un point de recharge permettant le transfert d’électricité vers un véhicule électrique à une puissance inférieure ou égale à 22 kW.
  • « point de recharge rapide » ou « à haute puissance » : un point de recharge permettant le transfert d’électricité vers un véhicule électrique à une puissance supérieure à 22 kW.
  • « point de recharge ouvert au public » : un point de recharge, exploité par un opérateur public ou privé, auquel les utilisateurs ont accès de façon non discriminatoire (hormis des conditions en termes d’autorisation, d’authentification, d’utilisation et de paiement).
  • « aménageur » : le maître d’ouvrage d’une infrastructure de recharge, jusqu’à sa mise en service, et le propriétaire de l’infrastructure dès lors qu’elle a été mise en service.
  • « opérateur d’infrastructure de recharge » : la personne qui exploite une infrastructure de recharge pour le compte d’un aménageur ou pour son propre compte.
  • « opérateur de mobilité » : un prestataire de services de mobilité pour les utilisateurs de véhicules électriques incluant des services d’accès à la recharge.
  • « unité d’exploitation » : un réseau homogène d’infrastructures de recharge exploité par un opérateur unique d’infrastructure de recharge ou comme une gamme de services proposée par un opérateur de mobilité.
  • « itinérance de la recharge » : la faculté pour l’utilisateur, titulaire ou non d’un contrat ou d’un abonnement avec un opérateur de mobilité, d’utiliser les réseaux de recharge de différents opérateurs d’infrastructure de recharge sans inscription préalable auprès de l’opérateur exploitant le réseau dont il utilise ponctuellement le service de recharge, soit en ayant accès à la recharge et au paiement du service par l’intermédiaire d’un opérateur de mobilité avec lequel il a un contrat ou un abonnement, soit en ayant accès à la recharge et au paiement du service directement auprès de l’opérateur de l’infrastructure à laquelle il recharge son véhicule.
  • « plate-forme d’interopérabilité » : un opérateur qui concourt au déploiement de l’itinérance de la recharge en facilitant, sécurisant et optimisant les échanges de données entre les opérateurs d’infrastructure de recharge et les opérateurs de mobilité.

Tous les articles sur le sujet
Infrastructures de recharge de véhicules électriques

Bâtiments tertiaires et mobilité électrique : rappel réglementaire

Alexandre Caty, chef de projets Partenariats Mobilité Electrique chez Enedis, rappelle les différentes réglementations concernant la mobilité électrique au sein des infrastructures tertiaires. Comparaisons des modèles et schémas d’alimentation dans le tertiaire (notamment en propre ou par un opérateur).

Colonne montante et horizontale : faire face aux évolutions réglementaires – Avec Enedis

Éléments de réponses aux questions relatives aux réseaux électriques au sein de la copropriété : quels droits et obligations vis-à-vis de la colonne montante ? Comment réussir le transfert ? Comment intégrer les bornes de recharge de véhicules électriques au sein de la colonne horizontale ? Comment profiter du coup de pouce financier du programme Advenir ?

Accélération du déploiement des bornes de recharge électrique dans tous les bâtiments

La loi Mobilités du 24 décembre 2019 renforce, à compter de 2021, les obligations de pré-équipement des bâtiments et d’installation de points de recharge des véhicules électriques et hybrides rechargeables.

S’orienter vers l’Installation IRVE – Réponses d’experts avec Synerciel et EDF Entreprises

François Beaufreton (EDF entreprises) et Laurent Deschamps (Synerciel) répondent aux questions sur la recharge des véhicules électriques à l’occasion du Grand Circuit Energiser le Bâtiment.

Lancement d’un nouveau site internet d’accompagnement vers l’électromobilité

Afin d’atteindre 1 million de véhicules électrifiés en 2022, soit 5 fois plus qu’actuellement, l’association nationale pour le développement de la mobilité électrique (Avere-France) et le ministère de la transition écologique et solidaire, ont lancé le 28 octobre dernier un site internet dédié à cette thématique.

Plus de 3 millions d’euros investis dans des IRVE en zones non interconnectées

Dans le cadre de l’appel à projet « IRVE ZNI » organisé par l’ADEME, 36 dossiers ont été déposés.

Quelles visions pour le véhicule électrique dans la ville ? Réponses d’experts avec Renault

Nicolas Schottey, Program Director EV battery & charging infrastructure chez Renault, et Pierre Marcellin, Key Account Manager, répondent aux questions sur la recharge des véhicules électriques à l’occasion du Grand Circuit Energiser le Bâtiment.

IRVE : la qualification de la conception à l’installation

Depuis le décret du 12 janvier 2017, la qualification IRVE est obligatoire pour les entreprises qui installent des bornes de recharge de véhicules électriques. Afnor Certification propose deux niveaux de qualification dans ce domaine. Jérémie Mella, le référent des qualifications, présente les deux qualifications.

Enedis publie un guide pour faciliter l’installation de bornes de recharge en habitat collectif

Dès que la question de l’installation d’une borne de recharge se pose au sein d’un immeuble, il est pertinent de réfléchir à une solution plutôt collective qu’individuelle et à une solution qui soit évolutive. Enedis publie un guide pour faciliter l’installation de bornes de recharge en habitat collectif. Ce document s’adresse à tous les acteurs de l’écosystème et détaille les différentes étapes à respecter selon différents scénarii.

Contrôles des bornes de recharge électrique : quelles mesures ?

Jean-Michel Catherin, dirigeant de Testoon, présente les solutions pour contrôler les bornes de recharge de véhicules électriques (IRVE).

L’installateur électricien, pivot essentiel de l’installation IRVE

Intervention de Bernard Gioan, animateur du groupe “mobilité douce” du club smartgrids de la CCI de Nice côte d’azur et représentant national FFIE, à l’occasion du Grand Circuit Énergiser le Bâtiment du 27 juin, à Nice.

Comment sera la borne de recharge de demain ? Paroles d’expert avec Legrand

3 questions à Charlie Narcy, responsable commercial Legrand, sur l’avenir des bornes de recharge de véhicules électriques dans les copropriétés. Extrait du Grand Circuit Énergiser le Bâtiment du 12 juin 2019, spécial bornes de recharge électrique en copropriétés.

Bornes de recharge de véhicules électriques : l’Etat lance une aide à destination des copropriétés

François de Rugy, ministre d’Etat, ministre de la Transition écologique et solidaire, et Elisabeth Borne, ministre chargée des Transports, lancent deux nouvelles mesures d’aide aux copropriétés et collectivités territoriales pour le déploiement de bornes de recharge pour véhicules électriques.

Sefram A1532 – Testeur pour bornes de charge des véhicules électriques

L’accessoire A1532 est idéal pour le test et la vérification des bornes de recharge des véhicules électriques. Utilisé seul ou avec un contrôleur d’installation, il permet de réaliser les tests de fonctionnement et de sécurité des bornes de recharge des véhicules électriques.

IRVE en copro, le nouvel eldorado ?

Avec l’instauration en 2015 du “droit à la prise” dans les bâtiments existants et la mise en place d’aides financières, l’installation d’infrastructures de recharge de véhicules électriques (IRVE) dans les copropriétés s’annonce un marché d’avenir pour les électriciens. Près de de 200 000 véhicules électriques et hybrides* circulent actuellement en France, soit plus que n’importe […]