Décret Tertiaire : une formation pour accompagner les entreprises électriques

Les installateurs électriciens ont une position idéale pour accompagner les entreprises dans la réalisation de leurs objectifs de performance énergétique des bâtiments tertiaires. Hervé Jacques, directeur du développement de Formapelec, présente une nouvelle formation dédié aux dirigeants et chargés d’affaires des entreprises d’installation électrique.

Comment accompagnez-vous les entreprises d’électricité vis-à-vis des conséquences du nouveau décret Tertiaire ?

Formapelec a lancé en mai 2020 une nouvelle formation en classe virtuelle dédiée à la compréhension de l’impact du nouveau décret du bâtiment relatif aux obligations d’action de réduction de la consommation d’énergie. Il s‘agit d’une formation à distance, d’une durée de 7h00 (2 séquences de 3h30 réparties sur 2 jours), qui s’adresse aux dirigeants d’entreprises d’installation électrique et aux chargés d’affaires. Son but est de leur fournir tous les arguments pour conseiller leurs clients et leur proposer les solutions et les plans d’actions qui s’imposent pour atteindre les objectifs définis dans le décret Tertiaire.

Quel est le contenu de cette formation ?

Elle aborde en premier lieu le volet réglementaire, avec un panorama des divers labels du bâtiment tertiaire et la définition du cadre normatif et de ses objectifs. Nous abordons également le volet financier, avec notamment les aides publiques et privées, ainsi que les certificats d’économie d’énergie (CEE) et leur valorisation.

Une part importante de la formation est dédiée à la rentabilité des actions d’entreprises. Il s’agit d’étudier l’impact concret de la réglementation sur les bâtiments en termes d’énergie, de puissance, de coûts énergétiques ou encore de mesures énergétiques. La notion de suivi dans le temps du bâtiment étant primordiale, la formation s’attarde également sur la bonne observation de la performance énergétique à travers notamment des données récoltées.

Pendant le volet pratique, nous abordons la plateforme Opérat (Observatoire de la Performance Énergétique, de la Rénovation et des Actions du Tertiaire) et son principe, avec ses échéances pour le recueil des données de consommations énergétiques annuelles du bâtiment. Développée par l’Ademe afin de recueillir les données des audits de consommation énergétiques, cette plateforme doit permettre un meilleur accompagnement des acteurs du tertiaire dans la transition énergétique.

Sont également abordés des exemples d’architectures de mesures pour assurer le suivi énergétique des bâtiments et leurs R.O.I, ainsi que la définition des besoins :

  • que veut on mesurer, surveiller et comment l’exploiter ?
  • Quelle organisation à mettre en place ?
  • Quels indicateurs de performance ?
  • Quelle Communication ?
  • Quel plan d’actions ?
  • Quel périmètre cible ?

Évolutive et interactive, la formation est actualisée régulièrement en fonction de la réglementation et des demandes des stagiaires. Si dans un groupe, ces derniers souhaitent collégialement traiter un point particulier, il sera traité par le formateur.

Quelles compétences seront renforcées chez les installateurs avec le décret tertiaire ?

La problématique de performance énergétique des bâtiments trouve des réponses dans les technologies émergentes, telles que le solaire photovoltaïque, les bornes de recharge de véhicules électriques et les automatismes du bâtiment (GTB et pilotage de l’énergie). Toutes nos formations sur ces sujets suivent systématiquement le contexte technique et réglementaire, le décret tertiaire y est donc évoqué.

Pour les entreprises électriques, toutes ces réglementations sont des opportunités exceptionnelles de développement qui offrent de véritables perspectives d’avenir.

Le monde de la formation aussi évolue.

Tout à fait, nous sommes en train de révolutionner notre système de formation avec de nouveaux formats en classes virtuelles ou en e-learning couplé avec du présentiel. Dans le cadre d’une classe virtuelle, les stagiaires et les formateurs se retrouvent en même temps sur une plateforme où ils peuvent échanger des documents, communiquer et interagir. Cette plateforme nous permet ainsi de diffuser des diapos, des films, des photos ou des schémas. Les formateurs sont également munis de tablettes graphiques pour écrire et réaliser des schémas à la main.